Comment protéger sa propriété des vents violents ? | Harmonia

Comment protéger sa propriété des vents violents ?

15 octobre 2020
Une centaine d’épisodes de vents violents surviennent chaque année au Québec. Si ces vents soufflent à 60 km/h pendant au moins une heure ou que les rafales atteignent 90 km/h, ils peuvent causer des dommages à votre propriété. D’où l’importance de la protéger ! Voici quelques aspects importants à considérer.

Votre propriété est-elle en bon ordre ?

La règle d’or pour contrer les vents violents, c’est d’entretenir avec soin votre demeure et votre terrain. Dès qu’un bardeau se décolle, qu’une planche de clôture menace de tomber ou qu’une fenêtre présente une faiblesse, il faut réparer. Une tempête de vents s’accompagne souvent de pluies torrentielles, et il faut donc aussi vérifier les gouttières. Elles doivent être en bon état et dégagées de tout débris.

Investir dans l’entretien préventif vous fera économiser ! Des gouttières en bon état, par exemple, pourraient vous éviter une coûteuse infiltration d’eau. 

Vos arbres sont-ils élagués et en santé ?

Nos amis les arbres sont vulnérables aux vents violents. Mieux vaut donc les élaguer tous les deux ans. Si les branches se trouvent à moins de trois mètres des fils électriques, seul un élagueur autorisé par Hydro-Québec peut effectuer cette corvée. Si l’arbre est mort, il est crucial de l’abattre. Sinon, une rafale pourrait avoir raison de lui. Vérifiez le règlement sur la coupe des arbres de votre municipalité avant de sortir votre scie ou d’appeler une entreprise spécialisée dans l’abattage des arbres.

Avez-vous votre trousse d’urgence ?

Les vents violents peuvent causer des pannes d’électricité. Il est donc utile de prévoir une trousse d’urgence qui permettra à votre famille de subsister pendant au moins trois jours. Elle doit notamment contenir une lampe de poche, des piles, des aliments non périssables et de l’eau potable. Veillez à ce que cette trousse d’urgence se trouve dans un endroit accessible en tout temps et révisez son contenu au moins une fois par année.

Que faire à l’approche d’un épisode de vents violents ?

Pour être avisé de la prochaine tempête de vent, suivez les alertes météos de l’application Intact Assurance, qui vous avisent de potentielles tempêtes de vents forts (et autres intempéries!) à proximité de votre domicile. Dès que l’avertissement est lancé, fixez tous les objets que vous laissez à l’extérieur et qui pourraient être emportés par le vent, notamment :

  • Le mobilier de jardin
  • Le barbecue
  • Les poubelles
  • Les bacs de recyclage et de compostage
  • Les antennes paraboliques

Vos abris sont-ils bien fixés ?

Portez une attention particulière aux abris d’auto et aux abris soleil. N’hésitez pas à ajouter des câbles ou des poids pour les maintenir en place. Si le vent les emporte, ces équipements peuvent causer beaucoup de dégâts sur votre propriété, mais aussi sur celles de vos voisins.

""

Vous déménagez?

Demandez une soumission en ligne maintenant

Tous vos biens sont-ils à l’abri ?

Si des jouets et des équipements de sport et de loisir (vélos, filets, ballons, etc.) se trouvent sur votre terrain, rangez-les dans votre remise à jardin. Quant à votre voiture, garez-la loin des arbres, des fils électriques et des lampadaires. Si vous avez un garage, profitez-en pour la mettre à l’abri. Dès que les vents se lèvent, assurez-vous que les portes et les fenêtres de votre propriété sont fermées et verrouillées.

Que faire après la tempête ?

Quand la tempête est terminée, prenez le temps de constater les dégâts, d’enlever les débris et de prendre les mesures qui s’imposent pour protéger votre maison. Par exemple, si une fenêtre a été brisée, installez une feuille de contre-plaqué.

Votre assurance habitation couvre-t-elle les dommages causés par les vents ?

La plupart des polices d’assurance habitation couvrent les dommages causés par les vents violents, jusqu’à concurrence du montant stipulé dans le contrat. Cela comprend les bris provoqués par :

  • la chute de branches d’arbre
  • le déplacement de débris
  • l’infiltration d’eau ou de neige

Si vous devez quitter temporairement votre demeure, le temps que des travaux de réparation soient effectués, vos frais de relogement pourraient aussi être couverts.

Comment préparer votre réclamation ?

Après la tempête, préparez-vous à présenter une demande de réclamation à votre compagnie d’assurances. Faites l’inventaire des dommages : prenez des photos et notez tous les détails des dégâts. Si vous êtes client d’Intact, vous pouvez faire votre réclamation via faire via l’application, l’Espace Client, ou par téléphone.

N’oubliez pas de garder toutes vos factures liées aux travaux de nettoyage ou de réparations. Elles vous seront nécessaires pour obtenir un remboursement.

Et voilà ! Avec ces quelques conseils, vous êtes maintenant parés à braver la tempête !

Pour en savoir plus sur la protection de votre propriété contre les vents violents, contactez-nous ! L’un de nos courtiers vous expliquera la couverture à laquelle vous avez droit et pourra la réviser en cas de besoin.